Faire entendre la voix de la nature au Conseil Nature !

Il manque une voix dans nos comités et conseils locaux : nous avons besoin que la nature elle-même fasse partie de notre processus décisionnel. Faites entendre sa voix au sein du premier « Conseil Nature » de la région !

C’est que les tables qui sont verts… Ou est la voix de la nature dans nos conseils communaux? Source: rencontre du conseil communal de Durbuy 31 May 2021; https://durbuy.ecolo.be/2021/06/01/31-mai-2021/

Pendant la pandémie, beaucoup d’entre nous se sont tournés vers la nature pour calmer leur esprit, se ressourcer, se divertir. Certains médecins nous ont même prescrit une dose quotidienne de nature pour rester en bonne santé et nous faire oublier les problèmes créés par la pandémie.

Nous avons fait l’expérience de ce que la nature peut faire pour nous. Il est maintenant temps de se demander ce que nous pouvons faire pour elle, car il est de notoriété publique que le monde naturel souffre.

Donnez la parole à la nature au sein du premier « Conseil de la nature » de notre région du pays de l’Ourthe (Durbuy, Erezée, Ferrières, Manhay…) et rejoignez notre initiative citoyenne locale.

Pourquoi devons-nous agir maintenant ?

Dans le monde entier, au cours des quatre dernières décennies, les populations moyennes de tous les animaux (oiseaux, amphibiens, mammifères, poissons et reptiles) ont diminué de 68%. C’est un laps de temps très court – à peine la moitié d’une vie humaine. Imaginez ce que sera l’état de la nature dans 40 ans… Une extinction de masse d’espèces est déjà en cours dans le monde.

Ici, en Belgique, jusqu’à un tiers des espèces pourraient disparaître. C’est aussi chez nous, à la campagne, que les conditions deviennent inhospitalières pour la vie : trop chaude, trop sèche, trop polluée…

Nous, les humains, en sommes la cause de cette déstruction de la base de vie de notre planète, mais nous pouvons aussi être la solution. Pas seulement pour le bien de la nature, mais aussi pour le nôtre, car nous faisons partie de la nature. Et il est tout simplement trop triste de voir la nature disparaître.

Comment chacun d’entre nous peut-il aider ?

C’est là que nous intervenons, nous citoyens : nous pouvons faire entendre la voix de la nature au sein de nos communes. Comment ? En nous mettant à la place de la nature et en lui posant les questions qu’elle poserait si elle pouvait s’asseoir à la table du conseil communal, pour connaître ses besoins et savoir comment nous pouvons l’aider à prospérer. Voici comment nous comptons nous y prendre :

  1. MONTREZ-NOUS votre coin de nature préféré – l’endroit que vous aimez le plus visiter dans la campagne environnante. Il peut s’agir d’une haie, d’une colline ou d’une forêt, ou encore d’un seul arbre, d’une prairie ou d’un étang, d’un animal auquel vous vous êtes attaché : petit ou grand, dites-nous pourquoi vous aimez tant cet endroit. Partagez vos impressions et vos émotions, décrivez sa beauté et sa signification pour vous, surtout maintenant, pendant la pandémie. Peut-être connaissez-vous le nom local du lieu, son histoire, son importance pour votre famille ou pour d’autres personnes. Vous avez peut-être observé d’autres animaux ou plantes qui y sont liés, et vous pouvez voir son rôle dans un paysage plus vaste.
Show us

 

2. IMAGINEZ : Fermez les yeux un instant et imaginez que vous avez le pouvoir d’aider ce lieu à prospérer, de l’intégrer à votre communauté.

 

3. EMPATHISE : Demandez-vous : Quelles questions votre endroit naturel favori poserait-il s’il devait participer à la réunion du conseil local ? Quelle est sa place dans ma communauté politique?

 

–> Voici quelques exemples de questions pour vous inspirer :

S’inquiéterait-il de ne pas avoir assez d’eau ? De devoir faire de la place pour un projet de développement ? Est-il aspergé de pesticides ? Quelles sont les règles qui le régissent et le protègent ? Comment cet endroit est-il affecté par le changement climatique ? De quelle aide a-t-elle besoin de la part de notre communauté pour survivre et prospérer ?

4. PARTAGEZ la voix de la nature sous la forme que vous souhaitez : écrivez un court texte ou faites une vidéo avec votre téléphone ; faites-le seul ou en groupe. Partagez ensuite ce texte avec d’autres citoyens : Publiez votre voix pour la nature sur votre propre site web ou canal de médias sociaux ; envoyez-nous vos contributions (textes, photos, liens) ; rejoignez notre groupe facebook « Réseau Conseil Nature » (travail en progrès) et  dans le futur vous pourriez mettre votre site naturel préféré sur la carte (nous utiliserons Google Maps). Si vous avez besoin d’aide pour tout cela, faites-le nous savoir !

 

5. FAITES ENTENDRE LA VOIX DE LA NATURE ENCORE PLUS : Avec votre soutien, nous organiserons des « conseils de la nature » en plein air dans certains des endroits préférés que vous avez choisis. Nous inviterons les autorités locales et régionales, mais aussi des experts et des guides de la nature qui peuvent donner des réponses bien informées aux questions de la nature dans un contexte scientifique. Nous soulèverons les questions que la nature a posées à travers vous, et nous tenterons de trouver des réponses ensemble. Nous voulons développer un conseil de la nature régulier, animé par les citoyens, qui influence les politiques locales de notre communauté.

Il y a de fortes chances que nous réussissions ! Dans une décision récente du Parlement européen, tous les pays de l’Union Européenne (UE) se sont engagés à protéger 30 % de la nature au cours de la prochaine décennie, et 50% d’ici jusqu’à 2050! L’UE soutiendra chaque communauté locale qui veut soutenir cette « Stratégie pour la Biodiversité 2030 ».

Vous cherchez un peu d’inspiration ?

Vous pouvez regarder ici notre première « voix de la nature ».

Nina Klein et Alastair Penny, un couple du village de Villers-Ste-Gertrude – et membre du réseau Vivre ensemble ! nous font découvrir une petite rivière avec une famille de castors juste à côté de leur village. Il suffit de cliquer sur la flèche de la photo ci-dessous pour regarder la vidéo ou sur ce lien (qui mène à vimeo)  – pour le moment, le vidéo est qu’en Anglais, nous travaillons sur la traduction en Francais: https://vimeo.com/manage/videos/565092224.

 

Nous sommes curieux de connaître votre coin de nature préféré !

Créé par les citoyens de Durbuy

contact : Nina Klein & Alastair Penny

info@conseil-nature.be

mail@prangeleu.be

Un atelier de yoga thérapie sur mésure pour votre santé

 

  • Vous souhaitez découvrir votre propre pratique de yoga ?
  • Parfaitement adaptée à vous, à votre santé, à votre situation actuelle ?
  • Que vous pouvez pratiquer chez vous, à votre rythme ?
  • Et laquelle vous aide à prendre soin de vous – par exemple de votre dos (prévention, mobilisation, augmentation de la force musculaire, soulagement de la douleur….) ?

Nous vous proposons un week-end à la campagne, dans un endroit calme et verdoyant dans la région de Durbuy, avec votre propre salle de yoga à votre disposition pour découvrir cette pratique de yoga « parfaite ». Nina Klein, professeure de yoga certifiée pour la thérapie de yoga, se réjouit de vous accueillir pour un traitement individuel.

Vous pourriez séjourner dans notre gite, ici au Jardin Prangeleu à Durbuy. Notre appartement peut accueillir 2-3 personnes – avec accès au vaste jardin sauvage et permaculturel. Un endroit idéal pour se ressourcer…

Si vous souhaitez aborder un problème de santé spécifique – qu’il soit physique, physiologique ou mental – la thérapie de yoga en séances individuelles pourrait être la bonne chose à faire pour vous. Vous pouvez trouver plus d’informations sur l’approche thérapeutique du yoga sur notre site web : https://prangeleu.be/fr/yoga/therapie/

Un example: Les douleurs dorsales sont très fréquentes – près de 80 % de la population en souffre au moins une fois dans sa vie. Et près de 20 % en souffrent quotidiennement, avec des douleurs chroniques. La thérapie par le yoga est une méthode scientifiquement prouvée pour traiter les douleurs dorsales. Il existe de nombreuses études scientifiques sur ce sujet – voici un lien vers une étude récente : L’effet du yoga sur les lombalgies – 2017 (cette étude a montré que le yoga est aussi efficace que la physiothérapie pour soulager la douleur, améliorer la mobilité et réduire les médicaments anti-inflammatoires).

La thérapie par le yoga traite également d’autres problèmes de santé sur le plan physique, physiologique ou mental. Pour savoir si le yoga peut être une solution à vos problèmes de santé, il suffit de nous contacter.

Prix Offre « yoga thérapie & logement »:

80 Euro (=10% réduction): 2 leçons de yoga thérapeutique (1 – 1,5 heures de durée chacune) pendant des jours consécutifs

logement: 110 Euro par nuit/ prix global pour la location de l’appartement ET la salle de yoga (25 mètres carrés)/ séjour minimum : 3 nuits (car nous avons besoin d’au moins 2 jours pour la thérapie de yoga)

date: sur demande, selon disponiblité

Vérifiez la disponibilité du gîte et réservez votre séjour en utilisant le calendrier ci-dessous, en indiquant « Offre : yoga thérapie & logement ».

https://prangeleu.be/fr/reservation/

Intéressé(e)? Contactez-nous:

Nina Klein, professeure de yoga

Jardin Prangeleu

Grand Bru 10

B-6941 Villers-Ste-Gertrude

mail@prangeleu.be